WikiTopia Archives par ArkéoTopia

  • Mis à jour : jeudi 21 mai 2020 19:17
  • Publication : mardi 19 mai 2020 17:38
  • Écrit par Anaïs Engler et Jean-Olivier Gransard-Desmond
  • Affichages : 1256
  • PDF

Le programme WikiTopia Archives lancé par l’association ArkéoTopia®, une autre voie pour l’archéologie en mars 2018 vise à encourager la numérisation de documents d’archives appartenant à des particuliers afin d’en assurer une diffusion libre et publique ainsi que l’étude de ces documents via les outils du Logiciel Libre.

Le programme WikiTopia Archives

Une séance WikiTopia Party Archives rue de Cléry / CC BY 4.0 Gallic BeauchefWikiTopia Archives est un programme de numérisation des sources archéologiques mené par l’association ArkéoTopia®, une autre voie pour l’archéologie. Lancé en mars 2018, avec un premier corpus de lettres datant du XIXe siècle, le programme s’adresse aux particuliers amateurs d’archéologie et aux archéologues, aussi bien étudiants que chercheurs. Il a pour objectif de les encourager à numériser puis publier leurs sources historiques sur Wikimedia via les outils du Libre. Cette mise à disposition permettra aux divers documents d’être accessibles au plus grand nombre, partout dans le monde et d’encourager la recherche à leur sujet.

Retour sur la genèse du programme

En 2015, David Commarmond, amateur d’archéologie et membre de l’association ArkéoTopia, a trouvé un lot de six lettres écrites entre 1838 et 1850 de la main d’un de ces collatéraux, Ambroise Comarmond (1786-1857). Notable lyonnais, médecin puis conservateur du Musée des Beaux-Arts de Lyon, il a entretenu une relation épistolaire avec Anatole de Barthélémy (1820-1904), archéologue et haut fonctionnaire, proche de Prosper Mérimée (1803-1870). Ces six lettres font partie d’un corpus plus important de 200 lettres qui regroupe plusieurs correspondances entre Anatole de Barthélémy et ses contemporains. Considérations sur la vie socio-économique quotidienne mais aussi échanges sur le rôle de l’archéologie, alors discipline naissante à l’époque, se construisent au fil des lignes. L’intérêt des sources nous porta, en tant qu’association d’archéologie, à mobiliser certains de nos membres afin d’acquérir ces lettres étant convenu qu’elles feraient l’objet d’une numérisation et d’une diffusion publique.

Une fois les lettres en notre possession, nous voulions les rendre accessibles à des fins scientifiques et patrimoniales. Intervenant déjà au sein de la galaxie Wikimedia comme pour l’amélioration d’articles sur l'encyclopédie Wikipedia ou encore sur l’organisation du concours Wiki Loves Monuments, nous avons choisi de les numériser sur Wikimedia Commons, puis de les transcrire sur Wikisource afin de les publier ensuite sur le web en accès libre. En 2020, nous avons numérisé 10% du corpus.

Pourquoi Wikimédia ?

Un début de transcription sur WikiSource / CC BY WikiSourceNous avons fait le choix de Wikimédia pour sa licence libre, la solidité et l’internationalisation des données ainsi que sa forte communauté. Pour nous, il était important que ces documents, une fois mis en ligne, puissent être accessibles de partout et par tout le monde. De cette façon, nous mettons aussi en évidence comment la numérisation peut ouvrir les données à la recherche scientifique sans spolier les propriétaires des sources. Notre initiative s’inscrit dans la lignée de plusieurs autres travaux menés par la communauté scientifique comme les programmes du Muséum national d’Histoire naturelle de Paris pour Contribuer à l’amélioration des connaissances sur la biodiversité ou le programme de transcription et documentation des archives de fouilles porté par Archéorient, Bulliot, Bibracte et moi, sur le site celtique de Bibracte-Mont Beuvray.

Et après ?

Avec cette première expérience, nous souhaitons encourager les particuliers à valoriser leurs collections personnelles, les étudiants en archéologie à prendre part au travail de référencement et les chercheurs à prendre connaissance et à étudier les informations qu’elles contiennent. L’objectif est de terminer le projet en cours sur les archives d’Anatole de Barthélémy et d’en initier d’autres, toutes périodes archéologiques confondues.


Les espaces numériques de travail du programme

L’accès à espace d’échanges avec les contributeurs se fait via l’entrée « Projet:WikiTopia_party » sur Wikipedia.
Les archives numérisées sont accessibles à partir de la Category:Media_contributed_by_ArkéoTopia de Commons et leur transcription sont assurées sur l'espace WikiSource aux entrées correspondance d’Anatole de Barthélemy et d’Ambroise Comarmond.

Participer au programme

Vous êtes propriétaire d'archives intéressant l'archéologie, contactez-nous à formulaire en ligne. Nous garantissons l'anonymat du propriétaire tout en lui permettant d'être contacté par des chercheurs intéressés par ses documents par l'intermédiaire de l'association. Ainsi, tous les documents numérisés font-il état d'un propriétaire privé sans fournir aucun nom, mais qui peut être contacté via ArkéoTopia. Vous êtes curieux, étudiant, archéologue et vous souhaitez rejoindre le programme WikiTopia Archives, contactez-nous via notre formulaire en ligne. Nous accueillons toutes les personnes intéressées capables de prendre du temps pour numériser, transcrire, réaliser des programmes de hachage, étudier les documents.

Pour en savoir plus sur ArkéoTopia, prenez connaissance de la vidéo institutionnelle d'ArkéoTopia ou écrivez-nous via notre formulaire en ligne

Nous contacter

Envoyer un courriel  contact@arkeotopia.org

Appeler par téléphone  06 22 03 32 33

Envoyer un courrier postal  ArkéoTopia, 36 Reculet 78730 Longvilliers (France)

Envoyer un courrielFormulaire en ligne