Une fiction archéologique pour tous

Les amis archéologues d’Augustin, Alex et Lisa, apparaissent pour la première fois dans une nouvelle de science intitulée « Archéologues sans frontières ». Une histoire courte qui ravira petits et grands tout en leur faisant découvrir comment l’archéologie est un levier pour le rapprochement des peuples et l’enseignement de la tolérance.

Agrandir l'image
Dans le journal The Daily Star's Outlook Magazine, le directeur du PACE, Adel Yahya, présente le travail de préservation du patrimoine culturel lié à l'histoire biblique effectué par des bénévoles palestiniens
© The Daily Star's Outlook Magazine, 2004

Archéologues sans frontières
une histoire courte sur la tolérance

Présentation de la nouvelle

Résumé de l'histoire

À la suite d'une rencontre scientifique en Suède, l’archéologue norvégien Ghattas Jeries Sayej, qui fait également partie de l’Association palestinienne pour l’échange culturel, prend contact avec Alex et Lisa pour les inviter à participer à une mission un peu spéciale. Malgré le conflit armé qui fait rage entre Israéliens et Palestiniens, l’Association palestinienne pour l’échange culturel a besoin d’intervenants pour encadrer une mission d’étude du site d’Al-Jib, la Gibeon biblique, ville de l'ancien Israël, au nord de Jérusalem, dans les territoires occupés. La mission ne s’arrête pas là. Les archéologues doivent également sensibiliser la population à leur patrimoine afin qu’ils n’utilisent plus les vestiges comme poubelles. Une magnifique opportunité pour Alex et Lisa de mettre en pratique leur théorie sur le rôle des archéologues dans la vie quotidienne. Comment allait être perçue l’arrivée de ces étrangers occidentaux en plein territoire sensible ?

Télécharger la nouvelle en pdf sous licence d’utilisation en CC BY-NC-ND 4.0

Mots-clefs

littérature, nouvelle de science, archéologie, tolérance, politique, respect, patrimoine culturel, tourisme, économie

Pour citer la nouvelle

Jean-Olivier Gransard-Desmond, « Archéologues sans frontières », dans : Collectif Les Auteurs Masqués, Histoires de Tolérance, Publication indépendante, septembre 2020, p. 243‑251.

Une séquence d’enseignement avec la nouvelle

Cette séquence est adaptée pour des classes de Cycle 2 (CE1 et CE2), Cycle 3 (CM1-CM2-6e) et Cycle 4 (5e-4e-3e) de n'importe quelle taille sachant qu'il s'agit de réaliser des groupes de 5 élèves ayant un texte et d’autres élèves pour la figuration. La proposition de mise en séquence se concentre sur les domaines 1, 2, 3 et 5 du Socle Commun de Connaissance, Compétences et de Culture (SCCCC) pour un projet de lecture à voix haute en groupe rassemblant concernant les enseignants en français, histoire/géo et EPS.


Ce projet peut faire l'objet d'une restitution auprès des familles par l'organisation d'une pièce de théâtre que vous pouvez organiser à partir de l’exemple fourni dans la ressource Lire, un jeu d’enfants.

Télécharger la séquence en pdf sous licence d’utilisation en CC BY-SA 4.0

Pour en savoir plus


Le fichier pdf de la nouvelle est accessible sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Pas de Modification 4.0 International - CC BY-NC-ND 4.0 Licence Creative Commons
Vous êtes donc autorisé à Partager (copier, distribuer et communiquer le matériel) en citant l'auteur Jean-Olivier Gransard-Desmond pour toute utilisation qui ne soit pas commerciale. L’utilisation commerciale tout comme l’adaptation de la nouvelle nécessitent une autorisation écrite de l’auteur. Vous pouvez nous adresser une demande que nous transmettrons à l'auteur en écrivant via notre formulaire.

Le fichier pdf de la séquence d'enseignement est accessible sous licence Creative Commons Attribution - Partage dans les mêmes conditions International - CC BY-SA 4.0 Licence Creative Commons
Vous êtes donc autorisé à Partager (copier, distribuer et communiquer le matériel) ainsi qu’à adapter (remixer, transformer et créer) le contenu du document pour toute utilisation, y compris commerciale sous condition : 1) de citer l'auteur Jean-Olivier Gransard-Desmond et 2) de partager votre adaptation sous les mêmes conditions que cette licence.

Le reste des œuvres (photographies) présentées dans l’article est accessible sous la même licence à des fins pédagogiques. Elles ne sont donc pas utilisables à des fins commerciales et ne peuvent faire l'objet de modifications ou de transformations partageables sous une quelconque forme. Pour une utilisation commerciale ou une transformation quelconque, merci de vous adresser à l'association ArkéoTopia en nous écrivant via notre formulaire.