Utilisation de l'archéo, les cours d'Histoire

  • Mis à jour : jeudi 19 août 2021 09:48
  • Publication : dimanche 1 février 2015 23:59
  • Écrit par Jean-Olivier Gransard-Desmond
  • Affichages : 67
  • PDF

Avec Augustin, Alex, Lisa et toute l'équipe d'ArkéoTopia, partez à la découverte des ressources complémentaires de l'étape 8.2 de Mon cahier d'archéologie sur l'utilisation des recherches archéologiques avec l'enseignement de l'Histoire à l'école.

Étape 8.2 - Utiliser l’archéologie
Apprendre l’Histoire à l’école

Correspondances MCA1 et MCA2

MCA 1 p. 36 et MCA 2 p. 44

En savoir plus sur le vestige de référence de l'étape

Détail de la baie n°7, l'histoire de Charlemagne / CC BY-SA 3.0 Mossot via Wikimedia CommonsC’est le médaillon n°4 de la baie n°7 consacrée à la vie de Charlemagne de la cathédrale Notre-Dame de Chartres qui sert à illustrer la page 36 de Mon cahier d’archéologie intitulée Apprendre l’Histoire à l’école. C’est une autre utilisation courante de l’archéologie. En effet, les contenus des manuels d’Histoire utilisés tant dans le primaire que dans le secondaire sont issus des résultats de l’archéologie en plus de ceux de l’histoire, de la philologie et des autres disciplines historiques.

Pour apprendre l'Histoire, les écoliers et étudiants ont besoin des résultats de la recherche archéologiquePour cette raison, ce ne sont pas les archéologues Alex et Lisa qui sont représentés sur l’image, mais un écolier. Travaillant à partir d’un TNI ou tableau numérique interactif reconnaissable à sa barre d’outils latérale, le jeune écolier colorie le vitrail pour en comprendre la répartition des couleurs et compléter les parties manquantes tout comme l’enfant le fera dans son cahier.

Cette application est à l’origine d’un autre genre de métier ayant pour objectif la valorisation du patrimoine et de la recherche : celle des acteurs de l’enseignement qui ont la charge de faciliter l’accès à la connaissance des grands événements historiques tout autant qu’à la diversité des cultures du monde et à la compréhension de l’évolution des techniques à travers le temps grâce au support de diverses sources dont les sources archéologiques.

Les travaux de la cathédrale Notre-Dame de Chartres située en Eure-et-Loir s’échelonnèrent de 1145 à 1220. Cependant, les vitraux de la vie de Charlemagne furent réalisés et posés en 1225 grâce au dons des pelletiers (artisans qui travaillent les peaux animales). La baie qui les accueille mesure 9 m 03 de haut pour 2 m 22 de large et se situe du côté du chevet, partie qui est à l'opposé de l'entrée des fidèles, le long du déambulatoire. La numérotation des vitraux fournie par la page de ressources Découvrir la cathédrale Notre-Dame de Chartres du site officiel de la cathédrale Notre-Dame de Chartres permet de localiser la baie n°7 précisément.

L'étape 8.2, apprendre l'Histoire à l'école coloriée par Chris Esnault avec des crayonsLa présence d’un ensemble de vitraux dédiés à Charlemagne est à mettre au crédit de l’importance politique de ce personnage et non à sa sainteté. Ainsi, les vitraux font le récit de la croisade mythique en Orient et en Espagne de l'empereur Charlemagne. À côté des vitraux de Saint-Jacques, les vitraux de la vie de Charlemagne en complètent l'histoire puisque Charlemagne aurait délivré le tombeau de l'apôtre en Galice. Parmi les vitraux de la vie de Charlemagne, la verrière n°4 évoque la réception de Charlemagne par Constantin. Alors que le combat est terminé, Charlemagne, qui porte encore ses éperons, est accueilli fraternellement par Constantin. Il lui passe un bras autour des épaules pendant qu’un jeune homme, sans doute Roland, assiste à la scène. La rencontre a lieu à la porte de Constantinople ainsi que le laissent penser la position de Constantin et l’architecture derrière la porte. Une explication plus précise de l’ensemble est fournie par Claudine Lautier aux p. 34-35 de « Les vitraux de la cathédrale de Chartres. Reliques et images ».

Les indices

Au nombre de 4, ils rassemblent :

  1. le cartable avec la règle et le nounours
  2. le jeune garçon avec le stylet
  3. le TNI avec sa boîte à outils
  4. le banc d’école
Couverture de Mon cahier d'archéologie 5-8 ans Couverte de Mon cahier d'archéologie 8-16 ans

Mon cahier d'archéologie pour les non lecteurs 5/8 ans
en vente chez Fedora

Mon cahier d'archéologie 2
pour les lecteurs de 8 à 16 ans

Tu as le bonjour d'Augustin 11 ansTu as le bonjour d'Augustin 7 ansMon cahier d’archéologie, également appelé MCA, est un cahier de découverte et d’activités créatif et ludique. En compagnie d’Augustin, jeune garçon curieux et intrépide, les enfants rencontreront les sympathiques archéologues Alex et Lisa qui les emmèneront à la découverte de l’archéologie et du patrimoine français. Chaque dessin met en scène une situation vécue par Alex et Lisa au quotidien. Selon l'âge de l'enfant, un cahier lui est adapté entre la version non lecteur et la version lecteur. Chacun pourra ainsi expérimenter des activités (coloriages, dessins, jeux d'observation, puzzles, mots codés, énigmes, lectures) renvoyant à des activités d'un archéologue. Ainsi, les enfants se glissent dans la peau d'un archéologue. Seul, en famille, dans un cadre scolaire ou de loisirs, les enfants pourront développer leurs connaissances et leurs compétences en s’amusant.

Chaque étape de Mon cahier d'archéologie dispose d'une page des ressources complémentaires comme celle-ci avec des images couleurs, des documents archéologiques ayant inspiré le contenu du cahier et des informations sur les nouvelles sorties.

Nous contacter

Envoyer un courriel  contact@arkeotopia.org

Appeler par téléphone  06 22 03 32 33

Envoyer un courrier postal  ArkéoTopia, 36 Reculet 78730 Longvilliers (France)

Envoyer un courrielFormulaire en ligne