Découvrir des vestiges archéologiques par hasard

Avec Augustin, Alex, Lisa et toute l'équipe d'ArkéoTopia, partez à la découverte des ressources complémentaires de l'étape 1 de Mon cahier d'archéologie sur l'exploration ou la découverte de nouvelles civilisations effectuée par hasard.

Étape 1 - Découvrir des vestiges
Explorer des terres inconnues
ou comment faire une découverte par hasard

Correspondances MCA1 et MCA2

MCA 1 p. 6 (étape 1.3 de la page 6 dans la 1ère édition) et MCA 2 p. 6-7

En savoir plus sur le vestige de référence de l'étape

Photographie du temple I de Tikal à l'origine de la p. 4 de Mon cahier d'archéologie (© Raymond Ostertag - CC BY-SA 2.5) via Wikimedia CommonsL'étape 1, explorer des terres inconnues, coloriée par Chris Esnault avec des crayons de couleursLe temple I de Tikal situé dans le Parc National de Tikal localisé dans la province du Petén, au nord du Guatemala, illustre la page 4 de Mon cahier d'archéologie intitulée Explorer des terres inconnues.
Inscrit depuis 1979 sur la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO, Tikal est l'un des plus grands centres urbains de la civilisation Maya précolombienne. La cité comprend des milliers de vestiges architecturaux et artistiques de cette civilisation depuis la période préclassique (600 av. J.-C.) jusqu’au déclin et à la chute de ce centre urbain autour de 900 apr. J.-C. Les différents écosystèmes et habitats abritent une faune néo-tropicale riche dont le jaguar représenté dans le cahier par Clio, la femelle jaguar.

Tikal, centre politique, économique et militaire précolombien majeur, est l'un des plus importants complexes archéologiques laissés par la civilisation Maya. Une zone urbaine intérieure de près de 400 hectares contient les principaux monuments et éléments d’architecture qui incluent des palais, des temples, des plates-formes cérémonielles, des petites et moyennes résidences, des terrains de jeu de balle, des terrasses, des routes et de grandes et petites places. Parmi ces éléments, le Temple I se trouve sur le long du côté est de la Grande place. C'est le monument emblématique de Tikal dont il caractérise le style architectural.

Couramment appelé « Temple de Ah Cacao » ou « Temple du Grand Jaguar », il a été bâti vers 734 ap. J.-C. Dressé sur un socle pyramidal à neuf degrés et couronné d'une crête faîtière, l'ensemble du temple s'éleve à 47 mètres de hauteur. Un escalier d'une seule volée conduit au temple proprement dit. Celui-ci est constitué de trois petites pièces en enfilade. Au-dessus de chaque porte se trouve un linteau en bois de sapotillier fabriqué à partir de plusieurs pièces de bois. Il s’agit d’une pyramide funéraire achevée aux alentours de 740-750 ap. dédiée à Jasaw Chan K'Awil, l'un des plus grands k'uhul ajaw (ou divin seigneur) de Tikal enseveli dans la structure en l'an 734. Son tombeau fut découvert sous la pyramide par Aubrey Trik de l'Université de Pennsylvanie en 1962.

Les indices

Au nombre de 7, ils rassemblent : la végétation dense et tropicale ; les animaux sauvages ; la carte, la boussole, la machette et le pistolet, chacun de ces 4 indices reflétant la difficulté d'accès au dernier indice ; le temple.
Il s'agit ici d'illustrer une découverte archéologique faite par hasard (on parle de découverte fortuite) grâce à un aventurier intéressé par l'exploration de contrées difficilement accessibles.

Nous contacter

Envoyer un courriel  contact@arkeotopia.org

Appeler par téléphone  06 22 03 32 33

Envoyer un courrier postal  ArkéoTopia, 36 Reculet 78730 Longvilliers (France)

Envoyer un courrielFormulaire en ligne