Wiki Loves Monuments : un concours pour l’archéologie

Est-il possible de contribuer à la recherche archéologique sur Internet sans être professionnel ? Oui, en quelques clics, avec le concours photo international Wiki Loves Monuments. Zoom sur un événement pas comme les autres organisé en France par l'association Wikimédia France et soutenu par l'association d'archéologie ArkéoTopia.

Pourquoi ArkéoTopia soutient
Wiki Loves Monuments ?

Certifié en 2011 par le Guinness world records « plus grand concours photographique au monde », Wiki Loves Monuments ouvre à tous l’accès aux biens communs. Véritable levier social, patrimonial, scientifique et éducatif, cet événement milite pour la valorisation du patrimoine et le soutien à la recherche archéologique. Il est épaulé depuis 2015 par ArkéoTopia, une autre voie pour l’archéologie. Retour sur une initiative qui place le collaboratif au service du patrimoine culturel et de la recherche archéologique.

Wiki Loves Monuments, késako ?

Créé en 2010 par le mouvement Wikimedia, le concours international Wiki Loves Monuments encourage chaque année, du 1er au 30 septembre, tout un chacun - archéologues ou non, photographes professionnels ou amateurs - à soutenir la recherche archéologique. Comment ? En capturant les monuments historiques et les lieux patrimoniaux dans l’instant T d’un état particulier et en téléversant leurs clichés dans le répertoire Wikimedia Commons pendant la période dévolue au concours !Une photographie gagnante de Wiki Loves Monuments

La date du cliché n’a pas d’importance, seuls comptent :

À l’issue du concours, le jury a la charge de procéder à des choix successifs pour arriver in fine à sélectionner dix photographies de dix photographes différents. Il les classe par ordre de préférence pour établir la liste des gagnants. Cette sélection, souvent difficile, tient compte de nombreux critères tels que l’adéquation avec le répertoire de la base, l’intérêt descriptif, scientifique ou pédagogique du sujet, la qualité technique de la prise de vue, la qualité artistique du cliché, etc.
Quelques chiffres sur le concours Wiki Loves Monuments en 2020 à l’international :
  • 51 pays participants
  • 51 507 images utilisées dans le wiki
  • 230 425 téléchargements dont 9 883 en France
  • 7 709 personnes ayant téléversé des ressources dont 201 en France

Wiki Loves Monuments : un concours aux multiples leviers

Wiki Loves Monuments est un concours photographique pas comme les autres. Ses résultats ont des conséquences dans différents domaines. C’est pourquoi ArkéoTopia s’y est intéressée d’autant que le concours est en adéquation avec 4 de ses 5 piliers.

Avec WLM, soutenons et vulgarisons la recherche archéologique

Wikimédia France et ArkéoTopia présentent le concoursLes piliers Soutenir la recherche et Vulgariser d’ArkéoTopia trouvent ici un levier social, le concours faisant participer un grand nombre de personnes à la diffusion du patrimoine culturel, ce qui participe également d’un levier patrimonial.

En effet, les clichés de haute qualité placés sous licence libre par les participants permettent de capturer à un instant donné les monuments historiques. Ainsi les monuments endommagés ou ayant disparu, quelle qu’en soit la cause, sont immortalisés. Les photos servent d’archives pour l’Histoire, mais aussi pour la reconstruction éventuelle. Pour exemples : la cathédrale Notre-Dame de Paris en France (incendie), les Bouddhas de Bamiyan en Afghanistan (terrorisme), le château de Kumamoto au Japon (séisme), etc.

De fait, le concours participe aussi à l’inventaire du patrimoine culturel dans les pays où cette activité n’est pas déjà réalisée et contribue à l’élargissement de l’inventaire existant dans les pays disposant déjà d’un inventaire.

Avec WLM, produisons de nouvelles données et facilitons les rencontres

Le pilier Recherche s’enrichit au travers du levier scientifique, le concours disposant d’un fort potentiel pour alimenter la recherche archéologique grâce à sa base de données entièrement digitale qui répertorie les sites du patrimoine culturel dans le monde entier. Ainsi, il facilite l’étude pour la reconstitution de monuments disparus ou en place. Iconem - startup innovante spécialisée en numérisation 3D des sites patrimoniaux - utilise les ressources de Wikimedia Commons afin d’améliorer ses restitutions. De même, le concours permet les échanges entre scientifiques. Ainsi, l’édition 2017 a permis la rencontre d’ArkéoTopia et de Jacques Dassié, pionnier de l’archéologie aérienne, qui a abouti au téléversement de ses photographies, permettant de rendre accessible une photothèque archéologique jusque-là sous copyright.

Avec WLM, formons les nouvelles générations

Enfin, le pilier Former d’ArkéoTopia profite de la production de ressources utiles à l’enseignement, de la maternelle à l’université, comme à tout public, avec le levier éducatif du concours qui génère des ressources permettant la visualisation du patrimoine culturel français comme international. Les enseignants disposent alors de quoi illustrer leurs cours d’Histoire et d’Éducation morale et civique en mettant en avant le fait que tout le monde peut collaborer à la diffusion de ces connaissances.

Un concours soutenu par ArkéoTopia

Signature du partenariat entre ArkéoTopia et Wikimedia FranceArkéoTopia se devait donc de participer à ce concours qui rassemble des valeurs et des actions en harmonie avec celles de l’association.

C’est ainsi qu’elle a d’abord rejoint le jury de l’édition française du concours Wiki Loves Monuments en 2015. L’année d’après, ArkéoTopia s’est engagée dans le soutien à l’organisation du concours auprès de l’organisateur français Wikimédia France.

En juin 2016, ArkéoTopia et Wikimédia France devenaient officiellement partenaires sur l’organisation du concours et d’autres aspects touchant à la galaxie Wikimedia et l’archéologie, via la signature d’une convention qui se poursuit toujours.

L’apport d’ArkéoTopia n’est pas seulement sur la mise en place de l’édition annuelle, mais également sur l’aide :

Développer les inventaires du patrimoine culturel

Au-delà d’un simple concours photographique, Wiki Loves Monuments constitue un événement phare pour la recherche archéologique. De la sensibilisation au patrimoine culturel à la recherche archéologique, le concours invite tout un chacun à prendre sa part de responsabilité de façon ludique et active dans la conservation, la recherche et le respect du patrimoine culturel. Sur ce point, ArkéoTopia espère pouvoir faire évoluer l’édition française vers la mise en place d’un inventaire contributif permettant d’aller au-delà des bases Mérimée et Palissy, contribuant ainsi à alimenter la carte archéologique autant que patrimoniale.

Le concours vous intéresse ? Vous avez quelques beaux clichés à partager ! Renseignez-vous sur les modalités de participation en vous rendant sur le site officiel International du concours Wiki Loves Monuments correspondant au pays d’où provient votre cliché.

Pour en savoir plus

Sources


Vous souhaitez que nous fassions une interview, une critique de livre, de documentaire ou de support en relation avec l'archéologie, que ce soit pour le grand public, des enfants ou des spécialistes, n'hésitez pas à nous écrire à redaction@arkeotopia.org.

ArkéoTopia, une autre voie pour l'archéologie® a vocation à porter un autre regard sur l’archéologie d’aujourd’hui pour mieux aider les organismes existants à préparer celle de demain. Pour en savoir plus sur l'association, n'hésitez pas à prendre connaissance de notre vidéo institutionnelle et de nos actions.