Numérique et ingénierie culturelle à l’EVA Paris 2022

Affiche de l’EVA Paris 2022

Les nouveaux enjeux numériques dans l’ingénierie culturelle, tel était le thème de l’EVA Paris 2022 qui s’est tenu les 11 et 12 avril 2022. Après deux ans d’absence pour cause de pandémie, retour sur ce deuxième opus qui rendait hommage aux fondateurs de l’Europe par notre envoyé spécial David Commarmond.

Compte-rendu
conférence EVA Paris 2022

Affiche de l’EVA Paris 2022L’Electronic information, the Visual Arts and beyond (EVA) est un événement culturel interdisciplinaire européen majeur. Paris ne pouvait pas avoir son événement. Conçu et organisé par l’historienne de l’art Jeanette Zwingenberger de l’Université Paris 1-Panthéon-Sorbonne et de l’archéologue Bertrand Triboulot de la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) d’Île-de-France, l’événement a vocation à réunir et à favoriser les échanges interdisciplinaires entre différents acteurs des écosystèmes de l’archéologie et de la culture au sens large. Ce qui les réunit : une petite flamme et une passion pour l’art et la culture, une volonté de faire émerger de nouveaux usages et concepts auprès de nouveaux publics, mais également l’envie de questionner, de se questionner, de faire tomber les barrières et de vaincre les peurs.

Les monuments historiques sont soumis à une forte pression depuis la pandémie. Celle-ci a mis brutalement à mal le secteur. Les ressources financières issues du visitorat et des subventions ont été asséchées par la crise qui en a résulté. Repenser le rapport à la culture et au patrimoine est donc nécessaire. C’est pourquoi les questions de conservation sont revenues avec acuité. Après l’incendie de Notre-Dame de Paris, la Guerre en Ukraine a rappelé que l’accident, l’imprévu pouvait s’inviter dans notre paysage culturel et le faire disparaître. C’est pourquoi, développer des doubles digitaux était essentiel. Les différents intervenants ont exploré différentes voies et projets.

Akane Hori de l’association Omage propose de garder une trace archéométrique des grottes. Tandis qu’avec le collectif Uncopied, Elian Carsenat offre la possibilité de sécuriser et de valoriser des collections muséales à l'aide de la blockchain. Anastasia Remes propose, elle, de revivre une exposition passée. Le mathématicien du réel Bruno Wirtz suggère quant à lui d’explorer une voie assez inédite en réunissant trois disciplines : les mathématiques, les sciences de l’informatique et l’interprétation des données appliquées à la sauvegarde du patrimoine.

Pour aller plus loin


Vous souhaitez que nous fassions une interview, une critique de livre, de documentaire ou de support en relation avec l'archéologie, que ce soit pour le grand public, des enfants ou des spécialistes, n'hésitez pas à écrire à ArkéoTopia via notre formulaire.

ArkéoTopia, une autre voie pour l'archéologie® a vocation à porter un autre regard sur l’archéologie d’aujourd’hui pour mieux aider à préparer celle de demain. Pour en savoir plus sur l'association, n'hésitez pas à prendre connaissance de notre vidéo institutionnelle et de nos actions.