Quels métiers après des études en archéologie ?

  • Mis à jour : vendredi 20 octobre 2023 13:24
  • Publication : lundi 25 septembre 2023 10:51
  • Écrit par Marylin Huillet
  • Affichages : 1455
  • PDF

Vous souhaitez suivre ou vous suivez déjà des études d’archéologie. La plupart du temps, les premières images qui viennent à l’esprit sont celles d’un archéologue se trouvant au bout du monde en train de fouiller la terre pour découvrir un grand trésor de l’Histoire. Est-ce la seule réalité ?

Plus loin que la recherche sur le terrain,
que faire avec un diplôme d’archéologie ?

La fouille, l’image d’Épinal de l’archéologieLes études en archéologie mènent à des professions plus variées que celles de la seule recherche sur le terrain. Elles offrent des ramifications qui permettent d’élargir les possibilités et les emplois.

Avant d’en venir aux différentes options après des études en archéologie, posons-nous d’abord la question : Qu’est-ce que l’archéologie ? Selon la définition de la théorie de la médiation reprise dans Wikipédia, l'archéologie est la discipline scientifique dont l'objectif est d'étudier l'être humain à travers l'ensemble des vestiges matériels (artéfacts et faits archéologiques) ayant subsisté au cours des siècles. Autrement dit, il s’agit de comprendre l’Histoire humaine au travers de ses productions techniques (matières premières, outils, corporations, usages, etc.).

Un archéologue ne peut pas être spécialiste de tout. Pour être efficace, voire expert dans le domaine choisi, il va donc rapidement s’orienter vers une spécialisation unique, soit sur un sujet, soit sur une période, soit sur une activité. Pour cela, dès le Master, vous devez orienter vos travaux.

Quelques exemples de spécialisations :

  • En sujet, il y a le céramologue qui étudie la céramique d'une période donnée, l’expérimentateur qui établit des protocoles d’expérimentation pour retrouver les conditions de fabrication des vestiges, le lithicien qui étudie les outils en pierre de la préhistoire, etc.
  • En période, il y a un large éventail, du préhistorien qui étudie des périodes spécifiques de la préhistoire au contemporanéiste qui travaille sur les périodes actuelles, en passant par l’égyptologue qui étudie l’Histoire de l’Égypte ou le médiéviste qui travaille sur le Moyen Âge.
  • En activité, il y a le technicien de fouille qui travaille toute l’année sur des chantiers concernant des périodes et des cultures différentes jusqu’au directeur de fouilles qui a en charge un site en particulier, en passant par le responsable d’opération pour le préventif qui coordonne les opérations archéologiques et les techniciens de fouille.
Selon Jean-Olivier Gransard-Desmond, Icono-archéologue en charge de la recherche chez ArkéoTopia, les aptitudes ou compétences à avoir pour un.e futur.e archéologue dépendent du poste que vous souhaitez occuper au début ou à la fin de votre carrière. Il y a des aptitudes de base importantes à souligner comme par exemple « avoir le sens de l’observation, disposer d’un esprit critique, posséder des capacités rédactionnelles en français et en anglais, être tenace, entretenir sa condition physique, accepter d’être toujours étudiant pour se former aux nouvelles techniques et méthodes et avoir un esprit d’équipe ». Un article dédié au métier de la recherche sera accessible à partir du tableau ci-dessous. Il convient maintenant d’en venir aux différents métiers liés à des études en archéologie.
L'archéologie est la discipline scientifique dont l'objectif est d'étudier l'être humain à travers l'ensemble des vestiges matériels (artéfacts et faits archéologiques) ayant subsisté au cours des siècles.

Les métiers liés à des études d’archéologie

Selon l’équipe d’ArkéoTopia, il y a une série de métiers liés aux études d’archéologie au-delà de la seule profession d’archéologue de terrain ou même de chercheur en général. Le Dr Gransard-Desmond fait le constat qu’aujourd’hui encore « beaucoup d’enseignants d’université ont du mal à accepter que les universités sont faites pour délivrer un diplôme. Ce que les étudiants vont en faire n'est pas forcément ce qu'en feraient leurs enseignants. »

Un cursus en archéologie ouvre donc la voie à des métiers touchant autant à la recherche scientifique qu’à des métiers liés à la communication, la vulgarisation, l’enseignement et le commerce.

Synthèse de quelques professions accessibles après des études en archéologie en fonction du niveau du dipôme
Niveau d'étude Métiers Action supplémentaire
Licence 1 Animateur et médiateur scientifique, culturel ou de loisirs BAFA ou BPJEPS peuvent être demandés et concours si dans la fonction publique
Licence Attaché du patrimoine en collectivités territoriales Concours en filière culturelle
Licence Conservateur du patrimoine en musée Concours de conservateur du patrimoine
Licence Journaliste scientifique Master en journalisme scientifique
Licence Écrivain spécialisé Histoire Bonne connaissance des rouages de l’édition et trouver son sujet
Licence ou Master Expert en art Licence en droit
Master Gestionnaire des archives de fouilles Diplôme en archives pour intégrer un service public, une entreprise ou une association
Master Professeur d’Histoire en secondaire Concours CAPES ou CAFEP
Master Professeur des écoles Concours de PE
Master Guide-conférencier Validation des 3UE suivantes (compétences des guides-conférenciers, mise en situation et pratique professionnelle et langue vivante étrangère) pour obtention de la carte professionnelle
Doctorat Enseignant-chercheur Qualification CNU puis identification d’un poste pour l’université, concours spécifique pour l’École Normale Supérieure et d’autres établissements comme l’EPHE, l’EHESS, l’École du Louvre, etc.
Doctorat Chercheur en archéologie Concours de la fonction publique pour le CNRS et voir les spécificité pour d’autres organismes (laboratoires privés, associations)

 

Le travail de laboratoireSi ces différents débouchés élargissent l’image professionnelle des études en archéologie, il est fortement conseillé de trouver rapidement sa voie. En effet, il faut savoir que chaque profession a ses spécificités. Exercer comme médiateur scientifique en archéologie nécessite également des connaissances en psychologie enfantine, adulte ou senior, qui sont propres à cette profession. La profession d’expert nécessite un diplôme en droit. Celle de journaliste nécessite un cursus dans le domaine du journalisme en plus d’un cursus en archéologie afin d’être en mesure de postuler à des offres de journaliste scientifique. Celle de guide-conférencier impose d’obtenir une carte professionnelle auprès de la préfecture d’intervention pour exercer.

Exercer, même en tant que scientifique, implique d’être rapidement très clair sur son projet de vie. Si vous souhaitez rester sur le terrain pour faire de la fouille et rien d’autre, une licence vous suffira. En revanche, si vous souhaitez mener vos propres chantiers ou viser un poste d’ingénieur, un doctorat est indispensable. Par ailleurs, pour de nombreux postes en France, il vous faudra passer des certifications supplémentaires comme la qualification par le Conseil National des Universités (CNU) pour devenir enseignant-chercheur à l’université. Il en va de même pour exercer comme professeur des écoles ou professeur dans le secondaire avec les concours de l’Éducation nationale.

L’équipe d’ArkéoTopia vous offre une série d’articles pour vous aider à avoir une vision plus claire des attentes et des pré-requis pour chacun des métiers de la liste. Une façon de vous informer et de contribuer à élargir vos connaissances sur le monde professionnel des acteurs du patrimoine culturel et ses implications dans la société d'aujourd'hui.

Testez vos connaissances

Saurez-vous vous retrouver dans les méandres des possibilités qui vous sont offertes ? Pour le savoir, nous vous proposons de tester vos connaissances avec un rapide quiz de 10 questions

Nous contacter

Envoyer un courriel  contact@arkeotopia.org

Appeler par téléphone  06 22 03 32 33

Envoyer un courrier postal  ArkéoTopia, 36 Reculet 78730 Longvilliers (France)

Envoyer un courrielFormulaire en ligne